Sortie d'Automne dans le Pays Haut.
- Samedi 29 et dimanche 30 septembre  2018 -

LORRAINE
<< Retour à la liste


En ce matin de septembre, 16 Traction se retrouvent au Centre Jean Monnet à Longlaville. Il faut dire que le programme «Visite du patrimoine culturel du Pays Haut» concocté par nos amis, Véronique et Vincent, est attrayant. Et de plus, il fait beau !

Notre regard porte sur ces lieux, derniers témoignages du riche passé sidérurgique de Longwy qui, dès 1865, fit la renommée de la région. En 1880, les usines du Prieuré et du Port-Sec fusionnèrent pour créer la « Société des Aciéries de Longwy ». Le bâtiment que nous allons visiter fut son siège social jusqu’en 1953.
En son sein, un trésor : 27 vitraux répartis tout au long de la cage d’escalier. De style Art déco, posés en 1928, ils sont l’œuvre de l’artiste Louis Majorelle. Véritable bande dessinée de la sidérurgie, ils glorifient le travail des hommes. On ne peut qu’admirer la beauté du geste mise en valeur par le génie de l’artiste. Fumées d’usine, hauts-fourneaux … Les étapes se succèdent et se complètent au fil de notre visite.
Les rayons de soleil, caressant les vitraux, nous révèle toute la splendeur de l’œuvre de Majorelle.

L’après-midi, nous découvrons Longwy qui, après avoir appartenu aux Duchés de Luxembourg, de Bar, de Lorraine, fut annexée au royaume de France en 1678. Ses fortifications, conçues par Vauban, dessinaient une étoile à six branches. En 1914, la porte de Bourgogne fut détruite mais la moitié de l’enceinte et des bastions ainsi que la Porte de France sont parfaitement conservées : Hôtel de Ville, Eglise Saint-Dagobert, casernes, puits central et Boulangerie militaire.

Ensuite, au Musée des Faïences et des Emaux, nous admirons un savoir-faire unique au monde. Ici, se côtoient deux grands ensembles : Les faïences, produites à partir de 1798, et les émaux apparus au début des années 1870.
Un court métrage permet d’appréhender les techniques de fabrication en usage à Longwy, ville faïencière par excellence.
Les pièces de ce patrimoine sont replacées dans le contexte de création et liées aux évènements artistiques, historiques, sociaux et politiques de l’époque. D’une salle à l’autre du Musée, on reste émerveillé par la magnificence de ces réalisations prestigieuses.
Aujourd’hui, la Manufacture s’attache à la préservation des savoir-faire, au renouveau de la création et à la reconquête des marchés internationaux.

Après cette journée dédiée à la découverte du riche patrimoine longovicien, dîner et nuit à Mexy.

Le lendemain, coiffés de casques, nous visitons la mine d’Hussigny-Godbrange exploitée de 1878 à 1978. Le lieu, devenu musée en 1996 grâce à la ténacité des membres de « l’Association de l’Histoire Industrielle », dispose d’engins en état de marche permettant une restitution du travail mécanisé.
Ce fut une visite aventureuse !
Descendus en camionnettes par l’ancienne galerie principale de chemin de fer, nous arrivâmes au cœur de la mine, jusqu’au lieu de démonstration des engins qui évoluèrent sous nos yeux. Nous n’oublierons pas le tir de mine fictif et les explications pertinentes de notre guide.

Bientôt midi… Toujours alertes, nos Traction roulent vers Briey où nous déjeunons puis découvrons « La Cité Radieuse », une ville au cœur de la forêt.
Vision futuriste de l’habitat : Un bâtiment comprenant 339 logements, 17 étages et 6 rues intérieures, appelé unité d’habitation. Conçu par l’architecte Le Corbusier, réalisé entre 1959-60 selon le modèle établi à Marseille, il est occupé dès 1961 mais connaîtra vite des déboires liés à la fermeture des mines et la récession économique.
Mal entretenu, il est vidé en 1983 mais, dès 1984, l’hôpital y installe l’Ecole d’infirmières. Puis, 1989 voit la création d’une association « La Première Rue » qui vise à préserver cette œuvre majeure du patrimoine architectural moderne.
Aujourd’hui, la Cité Radieuse est en partie habitée et revit grâce à des visites et manifestations.
C’est avec intérêt et curiosité que nous parcourons ses rues colorées et ses appartements -témoins, si particuliers.

Puis cet agréable week-end prend fin et chacun regagne ses pénates avec le soleil pour compagnon de route.

Merci à Véronique et Vincent pour leur efficacité et leur bonne humeur.
Et bravo à nos chères Traction qui se sont bien tenues et ne nous ont pas déçus !

Marie Daffini




Vitraux Majorelle - Centre Jean Monnet - Longlaville.

Maquette - Site industriel du Bassin de Longwy.

Au long des fortifications de Longwy

Porte de France.

Au Musée des Faïences et des Emaux. Longwy.


Visite de la Mine de fer d'Hussigny-Godbrange.

Engin au travail.

Cité Radieuse - Le Corbusier - Briey-en-Forêt.

Ses rues colorées....